Ma plus belle histoire

Depuis maintenant 15 ans, la Fédération des syndicats de l’enseignement organise annuellement le concours d’écriture Ma plus belle histoire, qui s’adresse aux adultes en formation dans les centres du Québec.

Le concours

Ce concours, pensé à la base pour mieux faire connaître la formation générale des adultes, contribue, année après année, à raccrocher des jeunes et des adultes au système scolaire ou à les garder sur les bancs d’école. Un projet inspirant qui vit grâce à des enseignantes et enseignants passionnés qui contribue à éduquer et à instruire les citoyens d’aujourd’hui et de demain. 

Organisé en collaboration avec la Centrale des syndicats du Québec, le concours Ma plus belle histoire s’adresse à tous les élèves de la formation générale des adultes inscrits dans un centre sur le territoire de la FSE. Ils sont invités à rédiger un texte sur un sujet qui les inspire particulièrement. 

Tous les services d’enseignement participent au concours, y compris la francisation et l’alphabétisation. Après un processus de sélection rigoureux, le concours culmine avec la publication d’un recueil contenant les 50 meilleurs textes reçus. En 2018, le recueil Ma plus belle histoire a été publié à 5000 exemplaires. 

Depuis sa création, Ma plus belle histoire jouit d’une popularité sans cesse grandissante dans les milieux. Lors de la première édition, en 2004, 75 textes avaient été reçus en provenance de 26 centres d’éducation des adultes. Quinze ans plus tard, ce sont plus de 500 textes provenant de 70 centres qui ont été reçus. 

Le concours devient parfois un événement marquant dans le parcours scolaire d’une personne, voire dans sa vie. Au fil des ans, de nombreux élèves sur le point de décrocher du système scolaire ou ayant des problèmes liés à leur estime d’eux-mêmes ont participé à ce concours. Ces élèves, gagnants ou non, ont vécu une victoire personnelle gratifiante. Une victoire qui fait du bien. Certains ont lu leur texte à l’occasion d’évènements publics locaux, créé un blogue ou décidé de publier. Pour d’autres, la victoire, c’est d’avoir poursuivi leurs études à un autre niveau, ou d’avoir simplement terminé leurs cours. 

Un outil de valorisation

À la fois un exutoire, un tremplin et un outil pédagogique puissant, le populaire concours d’écriture de la FSE est d’abord et avant tout un important outil de valorisation.

Il contribue notamment à valoriser les raccrocheurs et les autres élèves au parcours scolaire difficile, en leur donnant un défi à leur hauteur et une chance unique de réussir.

Outil de valorisation, aussi, pour tous ces enseignants et ces enseignantes qui épaulent quotidiennement ces adultes, jeunes et moins jeunes, dans leur quête d’une seconde chance et d’une nouvelle vie.

Plus important encore, Ma plus belle histoire valorise la lecture, l’écriture, l’effort et la persévérance scolaire. 

Des partenaires en or

La FSE et la CSQ tiennent à remercier leurs partenaires qui contribuent au succès du concours :

SSQ Groupe financier

Les libraires

Les protections RésAut CSQ

La Caisse Desjardins de l’Éducation

Druide informatique

L’Association des retraitées et retraités de l’éducation et des autres services publics du Québec (AREQ-CSQ)